- Site officiel

CAFES MTD & CAFES DOCTORANTS

 

VEN 15 MARS

De 11h00 à 12h00, en salle Saltus.

Laurence DEFRISE présentera sa thèse s'intitulant : 
"Quand l’agriculture résiste dans et autour de la ville : stratégies foncières des agriculteurs dans l’agglomération d’Antananarivo, capitale de Madagascar" 

Résumé : 

Dans un monde qui s’urbanise, les villes s’étendent et font pression sur les espaces agricoles qui les entourent et qui, paradoxalement, les alimentent. Ainsi, les espaces agricoles, souvent présentés comme des réserves foncières pour l’extension des villes, sont le lieu de forte compétition entre usages. Dans les villes, la question foncière semble être caractérisée par une activité intense des marchés fonciers et une compétition accrue entre acteurs ruraux et urbains investissant dans la terre.
Dans les grandes villes du Sud, la régulation du foncier est complexe du fait de la superposition de règles coutumières et légales, des politiques publiques parfois contradictoires et de la défaillance fréquente des systèmes d’arbitrage des conflits. Dans ce contexte, se pose la question de l’intensité des changements d’usage et de propriétaires sur le sol.
Y a-t-il transition brusque d’un usage agricole vers un usage urbain lié à des rachats de terres massifs par des acheteurs urbains ? Si oui, ces transactions sont-elles subies ou sont-elles engagées volontairement par les ménages agricoles?
A Madagascar, en 2017, malgré une croissance démographique intense, la capitale Antananarivo est encore fortement agricole, avec près de la moitié de la surface de l’agglomération qui est cultivée.
Sur la base d’analyse spatiale et d’enquêtes menées dans l'agglomération d'Antananarivo, cette recherche qualifie l'évolution de l'emprise spatiale de l'agriculture urbaine en lien avec les logiques foncières des agriculteurs face à l’expansion urbaine.