- Site officiel

Milo Monnier

Caractérisation et modélisation des flux alimentaires dans les systèmes urbains.

Thésard : Milo Monnier
Contact - Lieu d'accueil : Maison de la Télédétection - Adret
Tél. : 
Organisme d'accueil : IRSTEA
Directeur(trice) de thèse : Dino Ienco (IRSTEA)
Encadrement à Tetis : Maxime Lenormand (IRSTEA), Dino Ienco (IRSTEA)
Autre(s) encadrant(s) :
Yuna Chiffoleau (INRA)
Axe(s) Tetis concerné(s) :
AMoS
Contexte/Cadre du thésard : 
Projet ANR NetCost
Début - Fin : 
11/2018 - 11/2021
Résumé : Dans un contexte où 70% de la population mondiale vivra dans une ville en 2050 et où 95% de la population de plusieurs régions du monde sont déjà sous influence urbaine, les villes exercent une influence croissante sur les systèmes alimentaires, en interaction avec - ou en y projetant - leurs propres enjeux et besoins.
Cette thèse s’intéressera à l’application de la méthodologie développée dans le cadre du projet NetCost dans le but de mieux cerner l’approvisionnement alimentaire des villes, son évolution récente et possible, dans un contexte marqué à la fois par le développement des stratégies de relocalisation de l’alimentation et la montée des questionnements sur la résilience des différentes chaînes d’approvisionnement des villes.
Nous nous intéresserons en particulier aux chaînes d’approvisionnement agro-alimentaire dans la région de Montpellier dans le but de quantifier l’effort nécessaire à fournir par les différents acteurs du territoire (producteurs, transformateurs, distributeurs et consommateurs) pour mettre en place un système alimentaire urbain durable basé notamment sur les circuits courts alimentaires. La thèse se situera donc à la croisée de plusieurs champs de recherche avec une forte composante méthodologique (analyse de données, modélisation spatiale et physique statistiques) mais également thématique (géographie, économie spatiale et nouvelle sociologie économique). 

Mots-clés : Modélisation spatiale, réseau, résilience, système alimentaire, chaînes d'approvisionnement.